Comment construire sa maison bois

De plus en plus de particuliers hésitent à construire une maison en bois. C’est peut-être votre cas, mais il faut bien se renseigner avant de se lancer. Allons faire un tour d’horizon de ce vaste domaine en commençant par aborder les avantages et inconvénients de ce type de structure, les fondations idéales, les tranches de prix et finalement les VMC à adopter. À la fin de cet article, vous serez normalement en mesure de faire un choix judicieux pour votre future habitation.

Avantages et inconvénients de la maison bois

Comment construire sa maison bois

Les coûts

Le plus évident et certainement celui qui pèse le plus dans la balance. Cela coûte en effet bien moins cher de vivre dans une maison en bois que dans une maison classique, pas tant au niveau de la construction en elle-même mais de l’isolation et de la consommation en énergie.

La rapidité de construction

Une maison construite en peu de temps est très avantageux. Premièrement, vous ne paierez pas de loyer ni de long crédit, en plus d’avoir une vraie maison, un confort personnel en très peu de temps. Ces temps réduits de construction s’expliquent par le fait que les matériaux sont, à la livraison, prêts à l’assemblage. Ce dernier ne met donc souvent pas bien longtemps.

L’entretien

Contrairement à ce que beaucoup pensent, l’entretien de votre habitat en bois peut se faire extrêmement rapidement. Il faut juste penser aux bonnes essences de bois qui repoussent les insectes et qui sont dites « imputrescibles », c’est-à-dire qui ne pourrissent pas. Ensuite, vous pouvez choisir de laisser le bois vieillir naturellement, ce qui peut donner un charme un peu vieillot, ou vous pouvez décider de la repeindre pour qu’elle prenne un aspect plus classique.

L’écologie

Pour plusieurs raisons, la maison en bois est dite écologique. Premièrement, les bois utilisés sont issus de forêt gérées de manière durables, et qui sont soumises au brevet de Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières (PEFC). Vous pouvez ainsi vérifier que votre habitat est éco-responsable. De plus, le bois stocke le carbone et c’est donc un bon allié dans la lutte contre les gaz à effet de serre. Finalement, la maison en bois ne consomme que très peu d’énergies grises, c’est-à-dire tout ce qui est charbon, pétrole et gaz naturel.

La santé

Cet avantage va vous parler si vous souffrez d’allergies, ou si vous avez une sensibilité plus élevée au niveau respiratoire. Tous ceux ayant emménagé dans une telle habitation vous le diront : l’air est beaucoup plus sain à l’intérieur. C’est tout à fait normal car le bois assainit l’air grâce à ses fibres qui captent l’humidité, et qui la relâchent ensuite lorsqu’il fait plus sec. C’est ce que l’on appelle des qualités hygrométriques.

L’évolutivité

Modulable, cela semble un adjectif adapté aux maisons en bois. En effet, elles jouissent d’une grande facilité d’adaptation à toutes sortes de travaux, importants ou non. Ajouter une pièce, un étage, une chambre, cela ne prend souvent pas bien longtemps et vous pouvez en profiter directement après.

L’acoustique

Pour les musiciens cette fois-ci, le bois peut-être utilisé pour réfléchir ou absorber le bruit. Tout dépend de l’architecture mise en place et du traitement du bois utilisé, tout comme pour les instruments de musique. Ces facultés acoustiques sont les raisons pour lesquelles les théâtres, les studios d’enregistrement et même les salles de concert utilisent ce matériau.

La résistance

Malgré ce que l’on pourrait croire, le bois est bien plus résistant que le béton par exemple. De plus, en cas d’incendie, le bois garde ses propriétés mécaniques assez longtemps grâce à sa combustion lente et contrôlée.

L’isolation et le bien-être

Etant plus de 10x isolant que le béton en étant moins épais, le bois vous fait gagner en surface habitable et en chauffage. Au niveau du bien-être, les rayonnements cosmiques et telluriques, nocifs pour l’homme, ne peuvent traverser ce matériau.

Quelques inconvénients

  • L’inertie thermique : au niveau de la capacité à conserver la chaleur, le bois en sort perdant. En effet, d’autres matériaux tels que la pierre ont cette faculté que le bois, pour le coup, ne possède pas.
  • L’image : il est vrai que, souvent, la maison en bois est reliée à l’image du chalet des montagnes que s’offrent les gens peu aisés à la place d’une maison traditionnelle. Attention par contre au permis de construire qui peut être compliqué à obtenir dans certaines régions.
  • L’entretien : même si nous l’avons cité dans les avantages, l’entretien peut aussi être une corvée. Elle souffre beaucoup de l’humidité, de la moisissure, des champignons et même des termites. Il faut le traiter correctement mais si c’est le cas, il sera aussi durable dans le temps que d’autres matériaux.

Quelles fondations pour une maison bois ?

Comme pour tout immeuble, les fondations et la dalle de votre constructions en bois sont extrêmement importants. Pour déterminer leurs caractéristiques et leur nature, vous devez analyser la nature du terrain et la zone géographique sur laquelle vous souhaitez bâtir, en tenant compte des risques liés au gel. Même si la maison en bois est en général plus légère que la maison « classique », la méthode de calcul des fondations reste la même.

Il existe plusieurs méthodes comme la construction sur plots, mais nous ne verrons ici que la construction standard de la maison en bois. Bien évidemment, ce n’est qu’à titre informatif, et il est vivement conseillé de vous renseigner auprès d’un professionnel de votre région qui saura vous aider dans votre situation.

1. La solution classique

Fondations pour une maison bois

  • Une fouille est creusée tout autour de la maison et sous les murs porteurs
  • Des rangs d’agglos sont montés. Leur nombre dépend de la profondeur de la fouille, en tenant compte qu’il faut ajouter au minimum 20cm au-dessus du niveau du terrain.
  • Lorsque vous avez placé les tuyaux d’évacuation des eaux usées, remplissez avec du tout-venant en laissant la place pour l’isolant et la dalle en béton.
  • Une bande isolante (dont l’épaisseur sera déterminée après étude) viendra suivre le périmètre intérieur des murs, histoire de couper le pont thermique entre la dalle et le mur.

Toutefois, il faut prendre en compte deux points très importants :

  1. Il faut une distance d’au moins 200mm entre le bois de la maison et la terre
  2. Le pourtour de la dalle doit être extrêmement précis, que ce soit pour le périmètre comme pour la surface

Quelques conseils et précautions

Comme dit précédemment, les conditions de gel locales sont déterminantes. Si par exemple vos fondations ne sont pas assez profondes par rapport au risque de gel, ces dernières pourraient se soulever en cas de gel persistant.

En ce qui concerne la nature de votre sol, il faut également prendre le temps de l’étudier. Par étudier, nous parlons de la stabilité, de la pente et de l’humidité pour ainsi choisir le meilleur type de fondations possible.

Pour finir, certaines régions préconisent une protection contre les termites. Encore une fois, prenez le temps de bien vous renseigner car chaque cas est unique. Il vous faut un maximum d’avis d’experts pour optimiser la réalisation de votre maison en bois, et sa protection.

Combien coûte une maison en ossature bois

Nous en parlons plus haut, mais la maison en bois coûte bien moins cher que la maison traditionnelle en parpaing. Pas tant au niveau de la construction (qui est de 3 à 6% plus chère), mais bien au niveau des dépenses énergétiques. En effet, vous économisez jusqu’à 30% à ce niveau, ce qui, à long terme, fait d’énormes différences. La MOB (maison ossature bois) reste de loin la technique de construction la plus utilisée en France, avec une part de marché de 84% des maisons en bois.

Pour ce qui est des prix, beaucoup de facteurs entrent en compte. La finition du bois, l’adaptation de la maison au terrain et bien sûr la superficie que vous souhaitez construire. Dépendant de votre budget, le constructeur de maison en ossature bois vous donnera la meilleure offre.

SurfacePrix maison bois entrée de gammePrix maison bois moyen/haut de gamme
80m²110.000€140.000€
90m²124.000€157.000€
100m²132.000€175.000€
120m²153.000€210.000€
160m²204.000€264.000€
200m²255.000€330.000€

Maison ossature bois prix au m2 moyen constaté sur les sites en lien avec la thématique de la construction ossature bois. (maison-socopa.fr)

Privilégiez des constructeurs régionaux, c’est toujours mieux pour l’économie locale, surtout en ces temps difficiles ! Vous aurez également moins de risques de malfaçons et vous aurez plus de garanties de sécurité. De plus, choisissez bien vos matériaux isolants ainsi que l’épaisseur de vos murs, ce qui peut vous amener à une plus-value de 3 à 5% du prix total de votre maison.

La toiture jouera également un rôle important. Le choix de votre toit devra se faire entre style et prix, car un toit plat ou une fermette coûtent certes bien moins cher mais possèdent moins de charme qu’une charpente. Construire sa maison par soi-même peut vous faire également économiser pas mal d’argent, mais vous vous asseyez alors sur toutes les garanties que vous offrent les architectes/constructeurs de maison. De plus, s’occuper de la totalité du chantier peut être une vraie corvée, tout en sachant que les banques ont du mal à prêter aux personnes qui choisissent l’auto construction.

Finalement, le choix du système de chauffage et de production d’eau chaude. Pour faire le meilleur choix, nous vous conseillons d’effectuer la simulation des différentes installations possibles sur une période de 10 ans. Certaines installations comme la chaudière au gaz avec des panneaux rayonnant coûtent moins cher que d’autres comme les pompes à chaleur avec des ballons d’eau chaude, mais consomment au final bien plus d’énergie sur une période de 10 ans. Pensez donc bien à long terme pour ne pas vous faire avoir.

Quelle vmc pour une maison en bois

La VMC signifie Ventilation Mécanique Contrôlée. C’est en fait un mécanisme qui renouvelle l’air de votre logement. On enlève l’air utilisé, vicié, pour en insuffler du frais.

Pour faire simple, la VMC se compose d’un extracteur d’air, de gaines d’évacuations qui sont reliées aux pièces humides (sdb, cuisine, wc, …) par des bouches. Les entrées d’air, elles, sont mises en hauteur dans les pièces de vie ce qui permet d’assurer un sain renouvellement de l’air.

Les deux modèles de VMC les plus courants :

La VMC simple flux

C’est le système que l’on retrouve le plus pour les petits budgets. Composé d’un bloc moteur placé en toiture, c’est-à-dire au niveau des combles ou du faux plafond. Le bloc est lié aux gaines se terminant par des bouches d’extraction.

La VMC, comme vous le savez, possède des entrées d’air. Dans ce système simple flux, ces entrées d’air sont placées dans les pièces de vie au niveau des fenêtres, l’air frais arrivant directement de l’extérieur. Pour ce qui est de l’air vicié, il est extrait des pièces humides avec des bouches d’extractions qui s’occupent de l’humidité et des mauvaises odeurs. L’air extrait parcourt alors les gaines, arrive au moteur et est rejeté vers l’extérieur, suivant le chemin inverse de l’air neuf qui entre par les entrées d’air.

La VMC double flux

La différence entre le simple et le double flux se situe au niveau des entrées d’air au-dessus des fenêtres. En effet, cette dernière n’en requiert pas. De plus, le double flux a besoin d’un échangeur thermique relié à deux systèmes de gaines, un pour l’air entrant, l’autre pour l’air sortant. C’est un système communiquant donc où l’air « sale » est inspiré, filtré et ensuite mélangé à l’air neuf qui est récupéré par l’autre gaine. Le mélange donne un air propre et réchauffé grâce à la VMC double flux qui récupère les calories de l’air vicié et le réinjecte dans l’air frais. Bien évidemment, c’est ce système qui est largement conseillé et répandu dans les maisons en bois.


Nous voilà donc arrivé à la fin de cet article. Successivement, nous avons abordé les avantages et inconvénients de la maison en bois, les fondations optimales, puis nous avons parlé des conseils et précautions à prendre avant de se lancer dans une telle aventure, du prix moyen d’une telle construction et finalement des systèmes de ventilations possibles et conseillés.

Décidé.e.s à faire construire votre maison en bois ?

No Responses

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.